3 octobre 2020

Comment la naissance dans l’eau peut être une technique source de nombreux avantages ?

Vers les années 1970, l’accouchement dans l’eau était très populaire. Actuellement, le nombre de maternités qui pratique cette méthode ancestrale a largement diminué. Pourtant, nombreux sont les avantages à découvrir avec l’accouchement en milieu aquatique.

Les avantages de la pratique

Les intérêts de cette méthode d’accouchement sont largement considérables grâce aux nombreuses vertus de l’eau, eux-mêmes. Notons en effet que l’eau a des propriétés antidouleur par excellence. Elle a aussi la capacité de détendre les muscles ce qui accélère la dilatation du col utérin. En choisissant d’accoucher dans l’eau, la future maman bénéficie d’un grand bien-être et elle peut contrôler facilement sa respiration. Les risques d’épisiotomie sont également minimes lors d’une naissance en milieu aquatique. Pour couronner le tout, le bébé est accueilli dans un milieu qui lui est familier.

Une préparation en avance pour un accouchement sans risque

En effet, la future maman a besoin de suivre des séances de préparation environ 4 mois avant l’accouchement. Elle apprendra diverses techniques de respiration et effectuera de la gymnastique aquatique légère et modérée afin de préparer le périnée à supporter le traumatisme que pourrait provoquer l’accouchement. Les préparations se déroulent en groupe ou en solo sous le guide d’une sage-femme spécialisée.

Déroulement de l’accouchement dans l’eau

Quand les contractions se rapprochent et deviennent plus douloureuses, la femme entre alors dans une salle d’accouchement spécifique équipée d’une baignoire transparente. Elle prend place dans la baignoire remplie d’eau d’une température ambiante de 37 °C. Le travail peut alors commencer sous le rythme des contractions. La future maman a le choix entre faire naître le bébé dans l’eau ou hors l’eau. Notons que la température de l’eau est contrôlée régulièrement.

Les contre-indications

Bien qu’il soit très bénéfique, l’accouchement dans l’eau est déconseillé quand la maman est hypersensible dans l’eau ou quand elle demande une péridurale. Cette méthode est aussi à éviter en cas de problème cardiaque touchant le bébé ou de pertes de sang anormales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clause de non responsabilité
envelope linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram