diabete gestationnel

Tout savoir sur le diabète gestationnel

Qu’est-ce qui provoque le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est une maladie dans laquelle une femme enceinte, qui n’a jamais souffert de diabète, présente un taux de glycémie élevé. Cette affection disparaît généralement après la grossesse. Il existe plusieurs facteurs de risque qui peuvent conduire au diabète gestationnel. Il s’agit notamment de l’obésité, de l’âge de plus de 25 ans, des antécédents familiaux de diabète et de la grossesse de multiples. Comme tout autre trouble de la santé pendant la grossesse, le diabète gestationnel présente des risques tant pour la mère que pour le bébé.

Quels sont les symptômes d’un diabète gestationnel ?

Le principal symptôme du diabète gestationnel est un taux de sucre élevé dans le sang. Les signes qui peuvent accompagner l’hyperglycémie sont des mictions fréquentes, la soif, une faim intense et la fatigue. Certaines femmes peuvent également connaître une augmentation de poids ou ressentir des engourdissements dans les mains et les pieds.

Quand se déclenche le diabète gestationnel ? 

Le diabète gestationnel apparaît pendant la grossesse. Il disparaît généralement après la naissance du bébé. Le diabète gestationnel commence lorsque le bébé grossit dans l’utérus, soit entre la 12e et la 15e semaine de grossesse. Le diabète gestationnel peut durer jusqu’à deux ans après la grossesse chez certaines femmes.

Quelles sont les conséquences d’un diabète gestationnel ?

Les conséquences du diabète gestationnel sont nombreuses et variées. Parmi les risques les plus courants, citons l’augmentation de la pression artérielle, la prééclampsie, la naissance prématurée et le développement anormal du fœtus. Le diabète gestationnel peut également entraîner la naissance d’un bébé plus gros que la normale ou d’un bébé trop grand pour le canal de naissance de la mère, provoquant une complication grave connue sous le nom de dystocie des épaules.

Est-ce que le diabète gestationnel est grave ?

Le diabète gestationnel est grave et de nombreuses femmes ne se rendent pas compte de leur état. Le diabète gestationnel peut mettre en danger la vie de la mère et du bébé. Les risques de diabète gestationnel augmentent également lorsque la femme présente d’autres problèmes de santé tels que l’hypertension ou l’obésité. Le diabète gestationnel est grave car il peut entraîner une prééclampsie ou un enfant mort-né. Les niveaux de glucose de la femme doivent être surveillés et si des niveaux élevés sont détectés, elle doit consulter son médecin rapidement. Si elle n’est pas traitée, cette maladie peut entraîner des complications pendant l’accouchement et provoquer des lésions à la naissance.

Lire Plus  Les conseils magiques pour apaiser les douleurs de la grossesse

quel sont les taux de glycémie à ne pas dépasser avec un diabète gestationnel ?

Les spécialistes indiquent que les taux de glycémie à ne pas dépasser sont de 104 à 119 mg/dL, ce qui correspond à un diabète gestationnel léger. Si le taux de sucre dans le sang est supérieur à 120 mg/dL, cela peut être un signe de diabète gestationnel grave.

comment faire baisser la glycémie quand on fait du diabète gestationnel ?

Il est important de surveiller la glycémie lorsqu’on diagnostique un diabète gestationnel. Cela permet de prévenir le diabète gestationnel et de diminuer le risque d’hypoglycémie. Les moyens de réduire la glycémie des personnes atteintes de diabète gestationnel consistent à éviter l’alcool, les sucreries, les jus de fruits, les sodas et les longues périodes sans nourriture. Il est également important de faire de l’exercice pour améliorer la sensibilité à l’insuline.

Quel est le taux de glycémie normal chez la femme enceinte ?

Le taux de glycémie normal chez les femmes enceintes se situe entre 60 et 90 mg/dL ou 3,3 à 5 mmol/L.

Quels aliments manger en cas de diabète gestationnel ? 

Manger sainement est la clé pour garder votre diabète gestationnel sous contrôle. Les aliments suivants peuvent vous aider à gérer votre taux de glycémie :

– Choisissez du pain de blé entier, de l’avoine et d’autres céréales complètes dont l’indice glycémique est faible.

– Limitez les sucreries et les boissons sucrées.

– Contrôlez la taille des portions et mangez plus lentement.

Comment faire pour prévenir le diabète gestationnel ?

Pour prévenir le diabète gestationnel, mangez aussi sainement que possible et prenez vos médicaments recommandés comme indiqué. Vous pouvez également essayer de faire de l’exercice au moins trente minutes par jour et de respecter autant que possible vos recommandations nutritionnelles prénatales. Mais si rien de tout cela ne fonctionne, vous pouvez avoir besoin d’insuline/injections ou d’un traitement par médicaments oraux.

source : infos-diabete.com

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *