5 juin 2020

Comment calculer son âge fertile ?

Quand on veut concevoir un enfant, l’âge est un élément important. En effet, toutes les possibilités de procréer résident dans l’âge. Actuellement, la majorité des femmes décide de concevoir un enfant à partir de l’âge de 30 ans. La maternité tarde à venir pour des raisons personnelles. Peut-être à cause de l’immaturité ou l’instabilité financière ou encore la maternité qui met du temps à se réveiller en nous.

L’âge favorable pour tomber enceinte

Il est vrai que tant que la femme a ses règles, elle peut toujours avoir un enfant. Pourtant plus l’âge passe, plus les difficultés à enfanter s’accumulent. Selon les études, l’âge normal pour une femme de tomber enceinte est d’entre les 25 à 29 ans. À partir de l’âge de 30 ans, le corps de la femme commence à avoir du mal à produire des ovocytes. Par conséquent, si une femme envisage de tomber enceinte à partir de cet âge-là, pour les raisons évoquées, elle ne tombera pas enceinte avant cinq ans. En plus, un risque de complication durant l’accouchement est possible. Il y a aussi des risques de malformations congénitales.

Les tests pour calculer l’âge fertile

Selon une recherche, il existe une façon de calculer, l’âge fertile d’une femme. Cela consiste à vérifier à l’aide d’une analyse sanguine le taux d’hormones chargées de régulariser les ovules. Ainsi, on saura quand arrivera sa ménopause. L’objectif de ce test, réalisé par un groupe de scientifiques de Téhéran, est de permettre aux femmes de choisir le moment idéal pour avoir un bébé selon la date de leur ménopause. Il faut quand même reconnaitre que si on veut éviter les recours à la PMA, il vaut mieux en concevoir un avant les trente ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clause de non responsabilité
envelope linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram